4 min

10 façons de motiver votre équipe

comment motiver une équipe

Que ce soit dans le travail quotidien ou la réalisation de projets, savoir motiver une équipe est le rôle premier des managers. Mais l’alchimie est aussi une question de personnes. Véritable cuisine personnelle en entreprise, la motivation est dans tous les cas le moteur qui favorise la réussite des actions et la croissance. Dans cet article, nous vous expliquons l'importance d'avoir une équipe motivée, puis nous vous donnons nos 10 conseils pour motiver votre équipe ainsi que les erreurs à éviter.

 

SOMMAIRE

 

Pourquoi est-ce important de motiver son équipe ?

La motivation n’est pas innée ni égale d’un jour à l’autre. Elle peut même être chahutée en cas de crise majeure comme nous l’avons tous vécue. Ainsi, selon le baromètre OpinionWay/Empreinte Humaine publié en 2020, 43 % des salariés trouvent que leur travail leur plaît moins qu’auparavant. 

En télétravail ou en présentiel, le manager doit donc mettre en place les leviers qui facilitent l’implication de chaque collaborateur et de l’équipe dans son ensemble. Pour un projet client qui demande des semaines de travail avec un objectif au bout, ou des journées de travail au quotidien, la motivation est la clé de la réussite et de la croissance. 

Mais comment motiver une équipe quand celle-ci semble atone et ne parvient pas à générer l’émulation nécessaire ? Il n’y a pas de recette magique hélas. Mais certaines actions peuvent créer les conditions d’un engagement collaborateur réel et pérenne.

 

Comment se définit une équipe motivée ?

Une équipe motivée se définit d’abord par la manière dont chacun aborde sa journée. Pour certains, venir au travail (même depuis chez soi) peut s’apparenter à une corvée qui ne prendra fin qu’une fois le job abattu. Dans le cas présent, cela risque fort de mettre à mal la motivation de toute l’équipe. Au contraire, une envie de bien faire contribue à la réussite de tous. Si bien qu’une équipe motivée se traduit par :

  • L’entente entre les collaborateurs
  • L’avancement des projets
  • L’atteinte des objectifs
  • Une bonne qualité de vie au travail 
  • L’implication dans la conduite du changement (nouveaux outils, nouveaux process)
  • Une bonne relation client : si vos équipes sont en front-office, leur motivation se définit notamment par la manière dont ils traitent les demandes des clients. Comme l’Académie du Service l’a théorisé, la Symétrie des Attentions suppose que l’engagement des collaborateurs ne peut avoir lieu que s’ils sont bien considérés par leur entreprise (comme celle-ci le demande pour ses clients). Dans ce cas, ils permettent aussi une meilleure relation client, « équipe heureuse, clients heureux ».

equipe de travail motivée

 

10 conseils pratiques pour motiver son équipe

 

1. Fixez des objectifs précis

L’incertitude des attentes est le principal facteur de baisse de motivation. Au contraire, faire état des missions de chacun et des buts à atteindre ouvre la voie à une plus grande implication. 

 

2. Découpez les projets longs en périodes courtes

Dans des projets au long court, mieux vaut procéder en mode agile avec, par définition, des étapes à franchir et par conséquent des petites victoires (quick win). Les collaborateurs se sentent ainsi beaucoup plus investis que dans un projet dont la finalité est à un horizon très éloigné.

 

3. Agissez immédiatement en cas de baisse de motivation collective ou individuelle

Prenez le temps de discuter avec votre équipe pour savoir quelle est la problématique, si elle concerne la mission en elle-même ou s’il s’agit d’une mésentente. Il faut savoir crever l’abcès rapidement pour ne pas laisser s’envenimer une situation négative.

 

4. Faites des feedbacks réguliers

Par exemple, chaque vendredi matin, faites le tour de ce qui a été réalisé dans la semaine. Si le projet ne se déroule pas dans les temps, essayez d’en comprendre les raisons et de mettre en place les leviers pour les dépasser. À l’inverse, en cas de réalisation plus rapide que prévu, félicitez votre équipe. Dans les deux cas, soyez dans l’encouragement.

 

pexels-rfstudio-3810796-jpg

 

5. Connaissez chacun de vos collaborateurs pour comprendre les baisses de régime

Il ne s’agit pas de s’immiscer dans leur vie privée, mais de s’enquérir des événements importants des plus heureux aux plus tristes, des mariages aux enterrements. Bien sûr, cet intérêt ne doit pas être soudain ou sembler insincère. 

 

6. Favorisez la formation

Aujourd’hui, les possibilités de formation et de montée en compétences sont très importantes, quel que soit le domaine professionnel. Hors des périodes de rush, soyez à l’écoute de votre équipe et des besoins de chacun sur ce sujet. Cela peut être la nécessité de se former à un nouvel outil numérique, d’apprendre ou de se perfectionner dans une langue étrangère importante pour l’employabilité, etc. Cette attention portée à leur évolution est vectrice de motivation.

 

7. Déléguez !

En tant que manager, vous avez la possibilité de déléguer certaines tâches à votre équipe. Profitez des moments où cela est possible pour encourager les bonnes volontés et par conséquent l’élévation du collaborateur au sein de l’entreprise.

 

8. Laissez la place à la détente

Pendant les périodes de pause, laissez votre équipe à ses discussions informelles qui permettent souvent de souder les relations et d’augmenter la motivation. Si vous en avez la possibilité, organisez un espace dédié.

 

9. Ayez de la reconnaissance pour le travail fourni

La motivation provient aussi du comportement de son manager et de sa gratitude. Ce n’est pas seulement un feedback, mais un remerciement sincère.

 

10. Apportez-leur des outils qui facilitent leur travail

Avec la digitalisation des entreprises accélérée par la crise, il est essentiel de mesurer les attentes de votre équipe dans ce domaine. Évaluez par exemple les tâches chronophages qui pourraient être automatisées. Finissez-en par exemple avec la signature de contrats papier et lancez-vous dans la signature électronique. Si vous managez une équipe commerciale, cela lui fera gagner un temps précieux qu’elle pourra dédier à la négociation. 

 

New call-to-action

 

Quelques erreurs à éviter pour motiver son équipe

À trop vouloir bien faire pour motiver son équipe, un manager peut avoir tendance à dépasser le cadre de son travail ou à faire les mauvais choix :

  • Écouter une seule personne pour toute l’équipe. Dans ce cas, vous n’aurez qu’un seul son de cloche, oubliant les spécificités de chacun. Même si ce collaborateur représente les intérêts de tous, cela ne suffit pas à récolter les besoins pour améliorer la motivation. 
  • Faire de la réunionite aiguë. Comme la crise sanitaire l’a montré, les réunions traditionnelles sont souvent une perte de temps. Concentrez-vous sur les réunions d’étape et les feedbacks.
  • Concentrer les objectifs sur un seul référent ou déléguer trop. L’une et l’autre de ces solutions poussées à l’extrême n’ont que des effets néfastes sur la capacité managériale. Dans les deux cas, vous risquez de laisser la clé et la motivation à quelqu’un d’autre. 
  • Empêcher le travail sur des projets personnels / annexes : que ce soit un projet pro bono dans un cabinet d’avocat ou encore l’investissement dans un projet collaboratif, les activités annexes aux missions quotidiennes sont au contraire une force pour celles-ci. Plus curieux, plus créatifs, les collaborateurs qui conservent un temps de travail pour les projets personnels sont plus motivés ! 
  • Faire dans le micromanagement. Pour démotiver son équipe, il n’y a rien de pire que de scruter chaque détail, de ne laisser aucune marge de manœuvre. Véritable plaie du télétravail comme du présentiel, cette méthode peut s’apparenter à du harcèlement moral quand elle est pratiquée systématiquement. 


Conclusion

Motiver son équipe se rapproche d’un jeu d’équilibriste, mais cela demande aussi une organisation. Entre les outils RH innovants pour aider les collaborateurs à évoluer et les solutions digitales pour leur faire gagner du temps, montrez-leur qu’ils ont une réelle valeur ajoutée. 

New call-to-action

Commentaires