3 min

Nos conseils pour créer votre start-up

conseils pour créer start-up

Synonyme d'innovation et de modernité, les start-up ont conquis le monde entier. Et ces success stories attirent de plus en plus de jeunes entrepreneurs, désireux de monter à leur tour leur projet. Mais comment, aujourd’hui, créer sa start-up ? Quelles sont les étapes essentielles pour réussir son lancement et comment se faire accompagner ? On vous explique dans notre blog !

 

SOMMAIRE


Qu'est-ce qu'une start-up ?

 

Définition de start-up

Au début, le terme de start-up désignait toute jeune entreprise du secteur informatique. Or ce dernier a bien évolué au fil des années. Aujourd'hui, une start-up se définit plus largement comme une "organisation temporaire à la recherche d'un business model industrialisable, rentable et permettant la croissance" (Steve Blank). En effet "start-up" signifie littéralement "qui démarre", ainsi la start-up a pour vocation à tester son business model et son marché, avant de pouvoir évoluer. Au contraire, une entreprise traditionnelle cherche à optimiser son business model et à faire du profit. En résumé, les start-up sont des entreprises nouvelles, innovantes et à fort potentiel de croissance, ayant un besoin de financement important.

 

Enjeux et évolutions 

Au terme de la phase d’expérimentation, une start-up qui aura réussi à mettre en place un modèle économique viable peut devenir une entreprise traditionnelle. Elle peut également être rachetée par une société plus importante. En revanche, si son idée ne fonctionne pas, elle fermera. 

Au cours de leur évolution, les start-up prennent de nouvelles dénominations. On appelle ainsi "scale-up" les start-up ayant une stratégie d'accélération de croissance, en particulier à l'international, et "licornes" les start-up non cotées en Bourse, valorisées à plus d’un milliard de dollars.

austin-distel-wD1LRb9OeEo-unsplash

 

Les étapes à suivre pour créer une start-up

Avant d'être la jeune pousse qui devient grande, il faut suivre quelques étapes indispensables pour monter sa start-up.

 

1. Étude de marché

La création d’une start-up sert avant tout à tester un marché pour savoir si l’idée peut être pérenne, dans cette perspective l’étude de marché est cruciale. Pour cela vous devez vous poser les bonnes questions : Qui est ma cible ? Quel problème je souhaite résoudre ? Quelle est la solution de ma start-up ? Qui sont mes concurrents ? Quelle est ma valeur ajoutée ? Quelles sont mes forces et mes faiblesses ? etc.

 

2. Business plan

Comme pour tout type d’entreprise, une start-up - suite à son étude de marché - doit être capable de délivrer un business plan. Celui-ci permet de structurer véritablement le projet et de voir quelles sont les perspectives financières de la start-up. Il doit notamment inclure : une présentation du produit / service, une présentation du marché, une présentation du business model et une présentation de l'équipe.

 

3. Financement

Fonds propres, crowdfunding, business angels, emprunts bancaire, fonds d’investissements, programmes publics… les solutions pour financer son projet sont nombreuses ! Lorsqu'il s'agit de faire appel à des personnes ou des organismes extérieurs, mieux vaut cependant assurer ses arrières avec un business plan parfaitement cadré et convaincant. 

 

4. La forme sociale

Si diverses solutions sont à votre disposition pour créer votre société, la forme SAS semble la plus intéressante pour une start-up. Et pour cause : elle permet de s'associer et d'amener de nouvelles personnes sans limites. Celles-ci pourront non seulement apporter leurs connaissances, mais aussi des fonds. En outre, la SAS permet de faire entrer au capital des actionnaires et de gérer son entreprise de manière souple, avec la sécurité de la responsabilité limitée au montant des apports. De cette façon, les biens personnels ne peuvent pas être saisis en cas de banqueroute. 

 

5. Le lancement !

Après avoir financé et créé votre entreprise, il est temps de l'annoncer et de commencer à prospecter des clients. Networking, marketing, création de votre site Internet, rédaction des premiers contrats... Le plus gros du travail, mais aussi le plus intéressant, commence dès cet instant !

GIF Rocket SUP


5 conseils pour créer votre start-up

 

  • 👩👦 Ne pas se lancer seul : la création d'une start-up demande beaucoup de travail, ainsi avoir un ou plusieurs cofondateurs vous permettra de partager les tâches, mais aussi d'avoir plus de recul sur votre projet. Aussi, à plusieurs, vous pourrez vous soutenir, partager les galères mais aussi les victoires. Pour cela, il est important de bien définir dès le début le rôle de chacun et sa responsabilité. 


  • 🥇 Participer à des concours de création de start-up : déposer son dossier, préparer son pitch... Les concours de start-up sont un passage obligé pour tous les porteurs de projet de ce type. Et les occasions de briller ne manquent pas. Organisés par des associations et de grands groupes, ils permettent non seulement de remporter un prix et la subvention qui va avec, mais aussi de faire parler de son entreprise !


  • ⚖️ Cadrer son projet juridiquement : de nombreux cabinets d'avocats se sont spécialisés dans l'accompagnement des start-up. Selon ce que vous vendez et les risques pris d'un point de vue financier et légal, cela peut être intéressant. Dans tous les cas, faites-vous au moins conseiller par un spécialiste dès la rédaction des statuts de l'entreprise, cela peut notamment éviter les antagonismes entre associés, notamment lors de la phase de croissance. 


  • 🙅‍♀️ Ne pas s'obstiner si ça ne fonctionne pas : une start-up a vocation à fonctionner rapidement, même sur un marché de niche. Si ce n'est pas le cas, tout n'est pas perdu, adaptez votre offre, modifiez vos canaux de vente, changez votre communication... !


  • 🔎 Rechercher des opportunités dédiées aux start-up pour être accompagné, faire du networking ou des économies. De nombreuses structures et pépinières d'entreprise proposent aux start-up des programmes pour développeur leur activité avec des mentors, des sessions de formation, ou encore pour faire appel à des freelances pour des besoins ponctuels. De nombreuses entreprises offrent également leurs produits et services à prix réduit ou gratuitement pour soutenir les start-ups dans leur phase de croissance.

 

➡️ Pour aller plus : Comment les start-up françaises peuvent booster leur compétitivité ?

 
New call-to-action

Commentaires