4 min

Qu'est-ce que la Proptech ? Enjeux et exemples de technologie

banner_blog_ proptech-jpg

Ces dernières années, les nouvelles technologies révolutionnent notre quotidien… Fintech, Assurtech, EdTech, BioTech, FoodTech… Aucun secteur n’y échappe et notamment le secteur immobilier, avec la Proptech, en pleine ébullition depuis 2018. Acteurs aux nouveaux modèles, start-up aux solutions technologiques innovantes… Dans cet article, on vous propose un tour d’horizon de ces technologies qui veulent transformer le secteur pour le rendre encore plus dynamique.

 

SOMMAIRE


Proptech : définition et enjeux

Le terme Proptech vient de la contraction des mots anglais Property (bien immobilier) et Technology (technologie). Comme la Fintech pour le secteur de la finance et la LegalTech pour le secteur juridique, la Proptech est un mouvement au service de la transformation digitale du secteur de l'immobilier. Il regroupe tous les acteurs économiques qui cherchent à repenser et révolutionner les services et produits du secteur à l’aide de la technologie

Même si aujourd’hui, nous avons principalement en tête les technologies qui transforment le secteur de la vente/location de biens immobiliers (visite virtuelle, estimation du prix en ligne, modélisation 3D, etc.), il ne faut pas oublier que la Proptech est un terme très large. Elle intervient dans tous les domaines de l'immobilier tels que la construction, la commercialisation, l’exploitation, la gestion, le financement, la rénovation...

Derrière toutes ces innovations technologiques, l'objectif est bien évidemment d’améliorer l’efficacité du secteur, tout en répondant aux nouvelles attentes des clients. Il est donc essentiel de bien comprendre quels sont les véritables enjeux du secteur.

Premièrement, la question du temps. L’immobilier est caractérisé par la lenteur des processus : c’est long de construire un bien, c'est long de vendre un bien, c'est long de  rénover un bien, etc. Dans un monde où tout s’accélère, il est essentiel que le secteur de l’immobilier suive le rythme et propose des solutions pouvant accélérer des transactions

Deuxièmement, la question de l’argent. Tout projet immobilier demande un investissement conséquent. Là encore, il s’agit de développer des solutions permettant aux entreprises d’augmenter leur profit et aux particuliers de réduire leurs frais.

Enfin troisièmement, la question du savoir. En effet, le secteur brasse un nombre important de données, et il doit être en mesure de les analyser pour offrir des services de meilleure qualité : Quelle est la valeur d’un bien ? Où investir ? Quand acheter ?

 

Le secteur de la Proptech en France

En France, les start-up de la Proptech se sont regroupées sous le terme French Proptech, pour mettre en commun leurs ressources, booster l’innovation et favoriser la collaboration entre les acteurs de l’immobilier et les start-up. 

En 2019 elles auraient amassé plus de 500 millions d’euros de fonds, soit plus du double que l’année précédente, faisant de ce secteur l’un des plus matures de la French Tech. Et cette hypercroissance est appelée à se poursuivre. En effet, comme l’explique Robin Rivaton, directeur général de Real Estech, le secteur de l'immobilier pèse 15 % du PIB national, cela devrait donc se traduire dans le futur par des levées de fonds dans les mêmes proportions pour les start-up françaises.

En 2020, face à la crise sanitaire, les acteurs du marché ont dû faire preuve d’agilité et d’innovation pour continuer leurs activités (visite virtuelle, signature électronique, etc.). Il y a eu une réelle prise de conscience de la nécessité de plus de digital. Cependant, même si la crise a accéléré la digitalisation, ce n’est qu’un début… En effet, selon l'Observatoire de la Proptech de Meilleurs Agents, 83% des agents immobiliers prévoient une augmentation de la digitalisation de leurs services.

New call-to-action

 

Quelques exemples d’acteurs de la Proptech

 

L’alternative aux syndic de copropriété traditionnels

Parmi les idées les plus innovantes dans l’immobilier, il en est une qui propose aux copropriétaires de reprendre le contrôle de leur copropriété. De nouveaux acteurs, comme Matera par exemple, veulent dépoussiérer ce vieux système. Cette plateforme propose une alternative aux syndics professionnels. Elle permet entre autres d’optimiser le budget de la copro, d’obtenir des devis d’artisans, de signaler des incidents… pour une gestion plus simple et transparente !

 

La nouvelle façon d’acheter un appartement neuf

HABX est une start-up française qui permet aux clients de personnaliser leur logement. Elle s’adresse aux promoteurs qui lancent des programmes immobiliers sur plan. Cette solution leur permet de configurer en 3D l’agencement de toutes les alternatives de plan de chaque appartement. Les clients peuvent ainsi choisir simplement le meilleur agencement pour leur futur logement. Et pour les promoteurs, c’est l’occasion de vendre plus facilement et plus rapidement.

 

architect-composition-data-demonstration-313691

 

Une agence immobilière hybride

Proprioo est quant à elle une agence immobilière d’un nouveau genre : une agence immobilière en ligne, avec tous les avantages que cela implique (suivi en ligne, taux de commission réduit, etc.), offrant le même niveau de services que les agences traditionnelles, à savoir : une expertise, un accompagnement personnalisé et une prise en charge des visites. Les clients sont gagnants sur tous les plans !

 

La signature électronique, un outil indispensable pour le secteur immobilier

La signature électronique est l’une des nouvelles technologies qui contribuent à la transformation numérique du secteur immobilier, notamment des agences immobilières. À l’heure de la crise sanitaire et des limitations de déplacement, cet outil s’est révélé être indispensable.

Outre l'acte de vente qui doit être signé chez un notaire, tous les documents et contrats inhérents au secteur peuvent aujourd’hui être signés électroniquement à distance : compromis de vente, contrat de gestion locative, bail commercial, bail locatif, état des lieux, mandat de vente, etc.

Cette solution a pour avantage d’accélérer les transactions immobilières. Vendeurs, acquéreurs, locataires… Tous peuvent signer leur contrat en ligne, simplement depuis chez eux, en quelques clics. Plus la peine de se déplacer en agence, ils peuvent signer le contrat immédiatement. Cela présente un double avantage : des transactions clôturées plus rapidement et une amélioration de l’expérience client.

 

"Les clients apprécient l’aspect pratique et la rapidité du processus de signature, et à vrai dire, ils ne comprennent pas qu’une signature s’effectue encore sur papier alors qu’au quotidien ils réalisent leurs achats de manière digitale."

José Morales, responsable TIC d’Acciona Immobilier

pexels-ketut-subiyanto-4245921-jpg

En outre, la signature électronique permet également de simplifier la gestion des transactions. En effet, cette solution permet d’automatiser les processus de signature de contrats (validation, envoi, suivi commercial, archivage, etc.). Les agents immobiliers sont ainsi libérés des tâches administratives chronophages (organisation de rendez-vous, impression et numérisation des documents, relance téléphonique, etc.) et peuvent se concentrer sur leur coeur de métier.


➡️ Pour en savoir plus sur la signature électronique pour l’immobilier

 

Conclusion

Grâce à toutes les possibilités offertes par le digital et par les données, les nouveaux acteurs du secteur immobilier comptent bien le révolutionner. Il y a encore quelques années, il était corseté dans des processus chronophages, nécessitant rendez-vous sur rendez-vous. Aujourd’hui, de nombreuses étapes sont facilement évitables, tout en générant plus de sécurité dans les transactions immobilières. Des premiers contacts aux premières visites, jusqu’à la signature, la Proptech compte bien être aux premières loges de la nouvelle ère immobilière !

New call-to-action

Commentaires