4 min

Qu’est-ce que la transformation digitale des entreprises ?

la transformation digitale des entreprises

La question de la transformation digitale des entreprises n’a pas attendu la crise sanitaire pour se révéler. Mais, et c’est indiscutable, la pandémie a accéléré l’engagement des entreprises dans une évolution vers le digital. Pour autant, que suppose une véritable transformation numérique ? Est-elle uniquement tournée vers le fonctionnement interne ou est-ce plus large que cela ? Tour d’horizon de la réalité de la transformation digitale des entreprises. 

 

SOMMAIRE


La transformation numérique ou digitale : une évolution indispensable

Certains définissent la transformation numérique des entreprises comme une nouvelle révolution industrielle. Ce bouleversement s’inscrit en effet dans une somme importante d’enjeux économiques et opérationnels. Des TPE/PME aux grands groupes, aucune structure n’échappe à une prise de conscience globale sur la pertinence des outils et sur une amélioration de son architecture informatique. 

Si certaines entreprises sont encore frileuses à l’idée de digitaliser leurs process et de confier au Cloud des données confidentielles, la plupart ont compris que leur pérennité était en jeu. Et la crise sanitaire n’a fait qu’éclairer les besoins criants d’une digitalisation pour continuer à vendre et à collaborer. 

D’après un sondage Opinion Way pour Qonto, 49 % des entreprises considèrent que la crise a été un accélérateur pour se transformer. Mais cela ne veut pas pour autant dire qu’elles souhaitent se digitaliser pour se digitaliser : pour 75% d’entre elles leur principal objectif est d’augmenter leurs revenus, par le biais des outils mis à leur disposition, non pas d’empiler des solutions pour dire qu’elles se sont transformées. Les éditeurs de logiciels doivent donc leur prouver par A+B que leurs solutions répondent à un besoin qui va entraîner une hausse du chiffre d’affaires, ou au moins une baisse des coûts. 

Ainsi, dans des secteurs aussi divers que le transport de marchandises ou la gestion des personnels de nettoyage, les outils de la digitalisation sont avant tout ceux qui font gagner du temps et par conséquent de l’argent. Les entreprises de transport familiales sont déjà pour beaucoup équipées de systèmes de géolocalisation de leurs véhicules et de suivi de marchandise. Les entreprises de nettoyage s’équipent quant à elles d’outils à 360° pour gérer les plannings, les remplacements et tous les processus RH spécifiques à leur secteur. 

Ces ambitions, tout comme le fait de lever les freins de la digitalisation, se voient dans tous les cas dotés d’investissements massifs de l’État. Avec 385 millions d’euros pour les TPE, PME et ETI (dont 200 millions rien que pour l’aéronautique et l’automobile), il y a de quoi vouloir se transformer. 

 

Pour aller plus loin :

➡️ La transformation digitale dans le monde de l’intérim

➡️ La transformation digitale s’étend au secteur de l'enseignement supérieur

➡️ La transformation digitale du secteur du retail

 

Les objectifs de la transformation digitale

Les entreprises cherchent avant tout à se développer en se transformant. Les incantations sur une révolution numérique les séduisent, mais à condition que cela leur rapporte d’une manière ou d’une autre, économiquement et humainement.

 

  • Baisser ses coûts et améliorer sa productivité

Cet objectif n’est pas pour autant évident dans un premier temps, puisqu’il faut déjà investir dans des solutions digitales. Mais le retour sur investissement est bien réel. En dématérialisant leurs processus, les entreprises peuvent les rationaliser et automatiser de nombreuses tâches répétitives et chronophages. Cela signifie une réduction des heures de travail nécessaires à la gestion de ces tâches autrefois manuelles, mais également une meilleure productivité des équipes qui peuvent se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée.

New call-to-action

 

  • Sécuriser et optimiser ses données 

Les données des entreprises sont une mine d’or, à condition de pouvoir les analyser, les trier et les rendre opérationnelles. Avec elles, les entreprises peuvent engager des changements profonds pour suivre leur évolution, prendre des décisions rapides, trouver des clients et les fidéliser. Le traitement des données est aussi indispensable pour suivre la réglementation et automatiser les vérifications comptables et juridiques. 

 

  • Partager l’information et favoriser la collaboration

La crise sanitaire et le confinement l’ont prouvé : pour collaborer efficacement à distance, il faut pouvoir bénéficier des mêmes données et les utiliser facilement. Ce partage des informations facilite la communication et la collaboration.

 

 

Le client : premier bénéficiaire de la transformation numérique

Il ne faudrait pas oublier ce qui est au centre de la transformation digitale : le client. En B2B ou en B2C, il est le moteur des actions menées pour améliorer les processus. 

Grâce aux données, il devient possible d’apporter une expérience client optimisée et personnalisée qui répond aux besoins et les anticipe. Par exemple, l’utilisation d’outils permettant d’abolir les frontières entre les points de contact (notamment entre un magasin physique et la boutique en ligne) pour rendre l’expérience omnicanale et sans couture est un des objectifs de la transformation numérique. À cela s’ajoute l’obligation de sécuriser ses données et ainsi de favoriser la confiance.

Le digital est aussi l’occasion de diminuer les appels au service client et ainsi de faire des économies substantielles. Par un chatbot, une FAQ, les entreprises entraînent le selfcare, autrement dit elles donnent aux clients les outils pour régler eux-mêmes leur problème ou trouver une réponse.

En B2B aussi, tout l’aspect commercial est numérisé et accompagne les équipes de vente dans leurs démarches commerciales. De leads puis prospects à clients, plus rien n’est laissé au hasard et les données se nourrissent d’elles-mêmes pour optimiser le travail des commerciaux. 

 

La signature électronique, solution au service de la transformation digitale des entreprises

Mise en lumière lors de la crise du coronavirus, la signature électronique permet de signer des documents en ligne, de manière sécurisée et légale. Un véritable avantage pour les entreprises qui peuvent obtenir la signature de leurs contrats à distance rapidement et simplement. Cependant l’utilité de ces logiciels de signature électronique va bien au-delà...

Intégrées à un logiciel de gestion, que ce soit un ERP ou encore un SIRH, les solutions de signature électronique permettent de digitaliser et d’automatiser l’ensemble du cycle de vie des contrats : préparation du contrat, envoi, suivi et relance, circuit de validation et de signature, archivage… et toutes autres actions à déclencher suite à la signature du contrat (saisie de données, facturation…).

« La signature électronique de Signaturit nous a permis de centraliser et d'optimiser nos processus et de renforcer notre engagement environnemental : nous avons économisé 10 800 feuilles de papier et 32 ​​000 litres d'eau en 2020. »

Laura Gil, Directrice de la Transformation Digitale de Damm

 

En outre, la signature électronique peut également être intégrée sur un site Internet ou une application dans un processus d’achat ou de souscription de service en ligne. Les clients peuvent signer leur contrat correspondant directement en ligne, sans avoir à l’imprimer, attendre de le recevoir par courrier ou encore se déplacer dans un point de vente. Les entreprises peuvent ainsi créer des parcours clients 100% en ligne et sans rupture.

« La solution de signature électronique de Signaturit nous a permis de créer un parcours d’ouverture de compte fluide et 100% digital pour nos clients. »

Edouard Mandon, VP Product d’iBanFirst

 

Conclusion

De la gestion client à l’expérience collaborateur, en passant par l’automatisation des process, la transformation numérique des entreprises prend un tournant historique ! Pour rester compétitives, les entreprises n'ont plus d'autre choix que de se digitaliser.

Si vous êtes intéressé par la digitalisation de vos processus de contractualisation, n’hésitez pas à découvrir dès maintenant notre solution de signature électronique. Nous vous offrons la possibilité de tester notre plateforme gratuitement pendant 7 jours, alors profitez-en !

New call-to-action

Commentaires