9 min

5 manières d’améliorer votre processus de recrutement

comment améliorer le processus de recrutement

De nos jours, de nombreux secteurs rencontrent des difficultés de recrutement. En outre, dans un environnement globalisé, de plus en plus compétitif, il est essentiel de recruter les meilleurs profils possibles pour assurer la compétitivité de votre entreprise. Quelles sont alors les best practices d’une stratégie d’acquisition de talents réussie ? Dans notre nouveau blog, nous vous donnons 5 clés vous permettant d’optimiser votre recrutement. Alors, n’attendez plus, lisez nos conseils !

 

SOMMAIRE

 

1. Soigner sa marque employeur

De nos jours, publier une simple offre d'emploi et contacter un candidat à travers LinkedIn n'est plus suffisant pour attirer les meilleurs talents. La concurrence est féroce et les candidats très sélectifs. Il est donc important pour une entreprise de soigner sa marque employeur afin d’assurer un recrutement efficace. 

La marque employeur désigne l'image d'une entreprise auprès de ses candidats potentiels et employés. Les entreprises ont donc intérêt à développer leur marque employeur, car aujourd’hui l’image véhiculée par l’entreprise, notamment sur le web, est cruciale dans le choix d’un candidat pour une entreprise. Pour cela elles utilisent les techniques du marketing RH pour rendre l’entreprise attractive et favoriser l’expérience candidat.

 

GIF1

 

Comment créer une marque employeur attractive ?

Premièrement, la base d’une bonne réputation pour une entreprise est d’avoir des employés heureux. Cela passe donc par les conditions de travail, la rémunération et les bénéfices, l’ambiance de travail, le style de management (confiance, respect, etc), etc. Vos employés sont les premiers porte-paroles de votre entreprise, s’ils sont heureux ou non avec leur travail, cela se fera savoir. Aujourd’hui, avec l’hégémonie des réseaux sociaux, toute expérience négative peut se propager en quelques secondes et peut facilement affecter la réputation d’une entreprise. Il est donc crucial de maintenir ses employés satisfaits. 

Deuxièmement, l’entreprise doit être capable d’offrir une vitrine de son entreprise aux différents candidats. Pour développer son image de marque, elle doit donc créer du contenu à destination des candidats pour les informer, leur donner confiance, les attirer, et leur permettre de se projeter dans l’entreprise. Cela peut se faire en partageant des photos du quotidien de l’entreprise (repas d’équipe, en réunion, moment de détente, etc.), des témoignages d’employés, une vidéo des bureaux, des informations clés sur les employés de l’entreprise (âge moyen, taux de turnover, etc.) et autres. La transparence est primordiale pour attirer les candidats. Pour un match parfait entre entreprise et candidat, ce dernier doit être en mesure d'identifier la culture d’entreprise grâce à ces informations, pour savoir si cette dernière lui correspond ou non. 

Pour développer votre marque employeur, différents canaux existent. Vous pouvez par exemple créer un site internet “carrière” pour votre entreprise. Une étude de Potentialpark publiée en 2017 révèle que pour 81% des candidats, le site vitrine Carrière, qui présente les sociétés, est l’endroit idéal pour obtenir des informations sur une entreprise. Vos réseaux sociaux professionnels constituent également un vecteur intéressant pour publier régulièrement sur la vie de votre entreprise. Enfin vous pouvez également être présent sur des plateformes de recrutement plus innovantes telle que Welcome to the jungle, qui propose des contenus multimédia détaillés et modernes sur les entreprises.

Pour mesurer l'attractivité de votre marque employeur, il est également essentiel de monitorer les sites de notation d’entreprise, tel que Glassdoor, pour pouvoir répondre à tout commentaire de salariés ou anciens salariés, et mettre en place des améliorations au sein de l’entreprise suite à des feedbacks négatifs.

Le travail sur la marque employeur ne doit pas se faire ponctuellement lorsque vous avez des besoins de recrutement, mais il s’agit d’un travail constant sur le long terme pour qu’il puisse porter ses fruits.


TÉLÉCHARGEZ NOTRE INFOGRAPHIE RÉCAP' :

5 manières d’améliorer votre processus de recrutement 


 

2. Rédiger une offre claire et détaillée

La première étape lorsque vous avez un poste à pourvoir est de rédiger l’offre de travail. Pour cela il est nécessaire de bien définir le profil recherché avec le manager pour éviter de perdre du temps lors des étapes de sélection.

Malgré l’apparente facilité de l’exercice, celui-ci n’est pas aisé. En effet, selon l’étude « Candidats vs recruteurs, quelle est leur vision des process de recrutement ? » menée par Régionsjob en 2016, l’une des principales sources de frustration face à une offre d’emploi pour les candidats est de se retrouver face à des postes qui semblent en intégrer plusieurs, avec des champs de compétences trop larges et divers (39%). La rédaction d’une offre claire et détaillée est alors essentielle.

 

giphy (2)

 

Quelques conseils pour bien rédiger votre offre de travail :

  • 🔷 La structure : il est important de bien structurer le contenu de l’offre avec des sous-titres et paragraphes (intitulé du poste, description de l’entreprise, description de la mission, profil, etc.), de mettre en avant les informations importantes (gras, souligné, puces, etc.) pour s’assurer que le contenu soit bien lisible et compréhensible.
  • 💃 Le ton : utilisez un ton qui correspond à la personnalité de l’entreprise. Des milliers d’offres sont publiées chaque jour, alors essayez de vous démarquer des offres génériques et impersonnelles. Ne faites pas une simple liste de missions et de compétences, mais écrivez comme si vous parliez au candidat : posez des questions pour l’interpeller, utilisez l’humour pour le faire sourire, etc. Il faut réussir à capter l’attention du candidat. 
  • 📝 L’intitulé du poste : il sera le titre de votre annonce, donc la première information que verra le candidat. Il doit donc être accrocheur ! De plus il faut faire attention à utiliser les bons mots clés pour que votre annonce puisse être trouvée par les candidats. Pour vous assurer que vous utilisez les bons mots clés pour un poste en particulier, vous pouvez par exemple utilisez Google Trends. Cet outil vous permettra par exemple de comparer le volume de recherche de deux intitulés de poste similaire, par exemple Directeur des Ventes et Chef des Ventes.
  • 📌 La localisation : d’après cette même étude de Régionsjob, la localisation est le premier élément sur lequel se focalisent les potentiels candidats : cela représente 79% des interrogés. Alors ne l’oubliez pas !
  • 🎓 Les compétences : il faut bien être précis concernant les compétences attendues pour pouvoir bien filtrer les profils, et donc éviter de recevoir une montagne de CV qui ne correspondent pas à votre recherche. Pensez à bien préciser tous les requis indispensables, tels que la pratique d’une langue, un diplôme ou la maîtrise d’un logiciel. 
  • 🎉 Les bénéfices : il est important de mettre en avant les avantages qu’offre l’entreprise, pour pouvoir se différencier des autres entreprises et séduire les candidats. Cela peut concerner l’organisation de travail (teleworking, horaire flexible, etc.), la rémunération (bonus, ticket restaurant, etc.) ou le cadre de travail (espace déjeuner, terrasse, etc.). Il faut donner envie de travailler dans votre entreprise pour attirer les meilleurs profils.

 

3. Multiplier les canaux de diffusion de l’offre

3,1 canaux, c’est le nombre moyen de canaux de diffusion utilisés par les entreprises pour chaque recrutement.

Aujourd’hui publier votre offre sur une seule plateforme n’est plus suffisant. Pour vous assurer que votre offre soit vue pas les bonnes personnes, il est important de multiplier les canaux de diffusion et de choisir ceux qui correspondent aux profils recherchés. Cela vous permettra d’augmenter vos chances de trouver votre perle rare !

Pour commencer, publiez bien évidemment votre offre sur des sites d’emploi généralistes, tels que Pôle Emploi ou LinkedIn. Publiez ensuite votre offre sur les plateformes de recrutement adaptées au profil recherché, par exemple :

  • Pour des profils cadres : APEC ou Cadreemploi 
  • Pour des profils en province : RegionsJob
  • Pour des profils juniors : sur les sites d’écoles ou réseaux d’anciens étudiants

Ils existent aussi des plateformes de recrutement par secteur : par exemple, Hosco pour l’hôtellerie, ou par type d’entreprise, comme StartupOnly.

Il ne sert à rien de publier votre offre sur tous les sites existants, cela vous fera perdre du temps, l’important de bien cibler les plateformes sur lesquelles le profil recherché va se rendre !

De nombreuses entreprises utilisent également leur site internet pour publier leurs offres d’emploi. 41% des établissements interrogés déclarent utiliser leur site internet pour recruter selon la même étude « Comment les employeurs recrutent-ils leurs salariés ? » publiée par la DARES. Alors si vous avez un site carrière, tirez-en profit ! Sinon, c’est peut être le moment d’en créer un ?

 

📢 Comment donner plus de visibilité à votre offre une fois publiée ?

La première idée qui nous vient en tête est bien évidemment de diffuser l’offre sur vos réseaux sociaux de manière régulière, en utilisant les hashtags appropriés : #recrutement, #job, #dreamjob, #perfectjob, #emploi, #recrute ! Au-delà de diffuser les offres via vos comptes de réseaux corporate, les personnes en charge du recrutement dans votre entreprise ont également intérêt à être personnellement actives sur les réseaux professionnels. Elles pourront ainsi faire des recherches pro-actives de candidats qui correspondent au profil et les contacter directement pour leur proposer le poste.

Pour booster les offres, vous pouvez également diffuser les offres en interne, par exemple en envoyant un email à tous vos employés lorsque vous publiez une nouvelle offre d’emploi, pour les inciter à partager l’offre sur leurs réseaux. Comme nous l’avons déjà mentionné en début de notre article, vos employés sont les meilleurs porte-paroles de votre entreprise ! En effet, les relations professionnelles ou personnelles sont les canaux principaux pour aboutir sur une embauche avec une efficacité de plus de 52% d’après l’étude DARES « Comment les employeurs recrutent-ils leurs salariés ? ».

giphy (1)🏆 Mettre en place un programme de cooaptacion :

Pour motiver encore plus vos collaborateurs à participer à la diffusion des offres et promotion de votre entreprise, vous pouvez créer un programme de cooaptacion. Ce type de programme a pour objectif de récompenser (primes ou autres avantages) les employés qui recommandent une personne pour un poste lorsque cela aboutit à un recrutement. On parle aussi de recrutement participatif.

 

4. Simplifier le processus de sélection 

Vous avez diffusé votre offre de travail, et vous recevez maintenant de nombreux CV. Super, mission accomplie ? Pas si vite, encore faut-il être en mesure de gérer correctement toutes ces candidatures !

Pour une bonne gestion de vos processus de recrutement, il est indispensable d’investir dans un ATS (ou Applicant Tracking System). Il s’agit d’un logiciel de traitement des candidatures qui vous permettra de suivre le parcours des postulants à une offre d'emploi. Vous pourrez ainsi avoir une vue d’ensemble sur le processus de recrutement.

Tout professionnel des ressources humaines sait qu’embaucher la personne adéquate demande beaucoup de temps, d’autant plus si les profils recherchés sont rares. Il est donc essentiel de rationaliser ce processus grâce à un ATS qui vous permettra d’économiser du temps et de l’argent !

 

⭐ Les principaux avantages des ATS :

  • Centralisation de l’information : toutes les candidatures et informations sur les candidats sont accessibles au même endroit par toutes personnes ayant les droits. Cela permet donc une meilleure collaboration entre les différents membres de l’équipe. Cela permet également d’éviter que des candidatures se perdent car elles se sont retrouvées dans les spams ou dans une boîte email saturée.
  • Meilleur suivi des candidatures : vous pouvez avoir une vue d’ensemble sur le statut des candidatures et les différentes étapes du processus : emails envoyés, dates des entretiens, candidatures acceptées pour la prochaine étape du processus, etc. Cela permet d’éviter que certaines candidatures ne soient pas traitées ou se perdent en chemin. Il est important d’entretenir un contact régulier avec les candidats pour les maintenir informés des différentes étapes du recrutement et de les prévenir si une période d’attente va être prolongée. En effet un candidat qui reste trop longtemps sans nouvelle d’un recruteur peut perdre patience (et confiance) et se tourner vers une autre entreprise.
  • Bonne image de l’entreprise : une bonne gestion des candidatures donne une image positive et professionnelle de l’entreprise. Combien de candidats sont déjà restés sans réponse à une offre d’emploi après avoir investi un certains temps à répondre à une offre ? Cela crée de la frustration chez les candidats !
  • Conformité : L’ATS peut vous aider à être en conformité avec les lois en termes de recrutement et de protection des données des candidats.

Vous avez maintenant l’outil qui vous permettra de gérer au mieux vos candidatures, vous pouvez donc passer au cœur du travail : la sélection du candidat ! 

Vous avez reçu beaucoup de candidatures ? Ne perdez pas des heures à recevoir l’ensemble des candidats en entretien, pensez à faire une première phase de présélection qui vous permettra de détecter rapidement les profils qui ne correspondent pas et donc de gagner du temps !

 

giphy-1

 

Comment présélectionner vos candidats ?

Les nouvelles méthodes de présélection, notamment possible grâce aux nouvelles technologies, permettent d’évaluer les candidats en un temps réduit et ainsi d'optimiser cette première phase : diminution des coûts et du temps consacré par les équipes.

Quelques exemples de méthodes de présélection :

  • Faire un premier entretien en visioconférence : cela permet d’organiser un plus grand nombre d’entretiens rapidement, car il n’y a pas de contraintes de déplacement pour le candidat. Il existe également aujourd’hui la possibilité d’organiser des entretiens vidéo différés : les candidats enregistrent leurs réponses en vidéo à des questions prédéterminées, le recruteur n’a donc pas besoin d’être présent.
  • Envoyer un test au candidat pour évaluer ses compétences interpersonnelles ou professionnelles : cela permet de détecter rapidement des personnalités qui ne correspondraient pas à la culture de l’entreprise ou des compétences insuffisantes pour un poste donné. Cela peut par exemple être un test d’anglais, résoudre un cas client ou envoyer une vidéo de présentation.

Ces différentes méthodes permettront de créer une short-liste des profils en adéquation avec le poste.

 

5. Automatiser les démarches administratives chronophages

Qui dit recrutement d’un candidat, dit démarches administratives et de nombreux documents à signer : promesse d’embauche, contrat de travail, accord de confidentialité, etc. Ces formalités peuvent notamment être simplifiées et automatisées grâce à l’utilisation d’une solution de signature électronique

Pour les équipes des ressources humaines, l’utilisation d’un tel outil représente un gain de temps significatif. Cela permet d’éliminer des tâches fastidieuses et chronophages (impression, scannage, envoi par courrier, archivage, etc.) et d'automatiser le processus : création de modèles de document, circuit de validation et de signature, relance, etc. De plus, en libérant du temps aux équipes, le service a plus de temps à consacrer à d’autres tâches ayant plus de valeur : formation, motivation des employés, etc.

Comme l’explique Manuel Gerbolés, Directeur de l’Administration du Personnel de notre client ISS Iberia : ”Je recommande la solution de Signaturit car elle permet d’obtenir la signature des contrats de travail presque immédiatement. Le gestionnaire du personnel met 10 secondes à envoyer le contrat au travailleur et celui-ci peut le signer quand et où il souhaite.

Le ➕ : Côté candidat, cette solution a également des avantages.

La signature électronique permet de simplifier pour les nouvelles recrues la signature de leur contrat de travail et autres documents. En effet, elles peuvent signer leurs contrats en ligne, en toute simplicité, depuis leur ordinateur, tablette ou smartphone.

signature électronique-2

 

* CONSEILS BONUS : pensez à identifier vos pistes d’amélioration !

Avoir des retours des candidats sur votre processus de recrutement est extrêmement important pour vous permettre d’identifier vos points forts mais aussi les points à améliorer. Cela est particulièrement intéressant lorsqu’un candidat ne termine pas le processus de recrutement ou décide de ne pas accepter l’offre de travail. Il est important de recueillir leur point de vue et de comprendre les raisons de cette situation : est-ce une question de salaire ? de missions ? de culture d’entreprise ? Une fois l’analyse faite, vous pourrez défendre ces points auprès de votre direction pour proposer des changements. 

Vous pouvez également envoyer une mini enquête par email à toutes les personnes ayant participé au processus de recrutement, une fois terminé, pour leur demander leur avis, et ainsi obtenir une notation générale de votre processus. Vous pourrez analyser dans le temps si votre processus s’améliore ou se dégrade.

 

Conclusion

Vous êtes maintenant un expert en recrutement ! Mettez en place toutes ces améliorations, et vous recruterez sans difficultés les meilleurs talents pour votre entreprise. Pour un récap’ de toutes ces informations, nous vous invitons à télécharger notre infographie en remplissant le formulaire ci-dessous ! Un format visuel et concis, facilement partageable avec vos collègues.

 

👇 TÉLÉCHARGEZ NOTRE INFOGRAPHIE : 5 manières d’améliorer votre processus de recrutement 

 

Sachez que vous avez également la possibilité d’essayer gratuitement notre solution de signature électronique avancée pendant 7 jours

New call-to-action

Commentaires